dimanche 6 mars 2011

La Sous-section UPR de la commune de Boghé : A la conquête de la mairie.



Après le passage à Boghé de la délégation du parti Tewassoul de Jemil O Mansour suivi de celle de l’UFP de Mohamed O Maouloud, c’est autour des militants de l’Union Pour la République (parti au pouvoir) d’investir ce week-end le champ politique.

En effet, le bureau de sous section de l’UPR de la commune de Boghé s’est retrouvé en conclave ce Vendredi, 04 Mars dans son siège situé dans le quartier de Boghé Dow.

Les membres de la structure présidée par M. N’Gaîdé Abdarrahmane Hamath dit Baba Dia étaient tous présents à cette réunion consacrée à deux sujets: le compte rendu de la réunion du bureau fédéral tenu à Aleg sous la présidence de Mohamed O Jahloul et la conception d’un programme de sensibilisation des acteurs politiques du parti. Au sujet du premier point, le président de la sous section UPR a fait savoir que le discours politique du parti à défendre par les militants et qui se s’inspire de la vision du président de la république M. Mohamed O Abdel Aziz était au centre de cette réunion d’Aleg.


« On ne peut pas militer dans un parti politique sans connaître au préalable son programme et son orientation politique. » a affirmé M. N’gaîdé. « Comment s’outiller et se préparer à affronter les défis futurs qui se posent au parti, véhiculer le message de l’UPR auprès des militants, les conditions d’adhésion au sein de la formation politique présidentielle, l’importance d’élaborer un plan d’action, ficeler un réseau d’information entre le sommet et la base » ont également occupé une bonne place dans l’exposé du responsable UPR de la commune de Boghé.

Le dirigeant local de l’UPR a, cependant exhorté les membres du bureau à resserrer leurs rangs et œuvrer pour la consolidation de l’unité des militants locaux du parti dans le but de faire face à l’opposition qui est très présente à Boghé dit-il et se mettre en ordre de bataille pour la conquête de la mairie et des deux postes de députés qui sont entre les mains de leurs adversaires.

Sans quoi, martèle t-il alors, la sous section va signer son échec et les cadres du parti ressortissants de Boghé, resteront toujours marginalisés dans les hautes fonctions nominatives de l’Etat. L’objectif de la sous section de l’UPR est clairement fixé : conquérir la mairie et la députation des mains de l’UFP. Selon lui, cette mise à l’écart des cadres de l’UPR ressortissants de la Moughata’a se justifie seulement par l’ancrage du département dans l’opposition au pouvoir.

Il a prêché l’unité des militants et pourfendu le discours sectaire d’où qu’il vienne en affirmant qu’il est le représentant de tous les militants de l’UPR sans distinction de race ou d’appartenance villageoise pour reprendre ses propres expressions. Il a déploré la sous représentativité des cadres de Boghé dans le Conseil National de l’UPR malgré les 18 délégués présents au Congrès national du parti.

A l’issue de cette réunion, la sous section a adopté un plan d’action qui reprend les grandes lignes du programme tracé par la fédération régional et qu’il compte mettre en œuvre dans les jours à venir. Il faut signaler que le président de la section départementale de l’UPR à Boghé, M. Bâ Alassane Adama était présent à cette réunion.

Thièrno Souleymane
CP Brakna




Source Cridem

Aucun commentaire:

Publier un commentaire